Halte à la routine

Halte à la routine

Halte à la routine

Form to

Avez-vous l’impression d’être pris dans les affres du quotidien ? De courir constamment après le temps ? Appuyez sur le bouton RESET ! Satisfaction et bien-être physique sont les prérequis pour faire face au stress professionnel.




Lundi, mardi, mercredi… Tous les jours le même topo : le réveil sonne. Se lever, passer à la salle de bain,  boire une tasse de café debout, sauter dans la voiture ou attraper le métro… Et au bureau : conférence téléphonique, réunions, un rapide déjeuner et on continue … La mission est certes passionnante, mais le rythme harassant du quotidien vous dévore. Et la cadence ne cesse d’augmenter. Vivement le week-end ? Et bien, non ! Entre ménage, visites « obligatoires » chez la grand-mère et courses, il reste à peine le temps de respirer.

Stop ! Essayez une nouvelle approche !

Lentement, mais sûrement vous avez l’impression de perdre le contrôle et la résignation fait place à votre enthousiasme. Stop ! Changez de méthode ! Etre à la merci du principe « métro, boulot, dodo » et courir comme un hamster dans sa roue mène tôt ou tard à l’insatisfaction. La routine entraîne un certain manque de dynamisme et il n’est pas rare que celui-ci se transforme en léthargie et finalement en résignation totale.

C’est ainsi que pour échapper au train-train quotidien, la première étape est souvent liée à un exercice physique quelconque – personne ne vous demande de faire un marathon ! Aller à la piscine, faire une randonnée à vélo (au lieu de regarder la télé), faire de la marche, un footing ou tout simplement aller se promener…  Interrompre la routine, c’est comme appuyer sur le bouton Reset de l’ordinateur : un redémarrage pour corps et âme !

Donnez du punch à votre quotidien

Boostez votre quotidien en changeant la manière de faire les choses. Démarrez à petites doses : le matin, prévoyez une demi-heure supplémentaire pour prendre votre petit déjeuner dans le calme et lire tranquillement le journal, malgré le bureau qui vous attend. Au lieu de regarder la télévision le soir, faites une promenade avec votre compagne ou compagnon. Cela faisait longtemps que vous vouliez écrire à votre correspondante, faire une randonnée ou aller manger dans un restaurant indien ? Pas le temps ? Oubliez vos états d’âme et décidez-vous !

Après avoir fait vos « premiers petits pas », devenez plus courageux : inscrivez-vous enfin au cours de yoga que vous vouliez faire depuis longtemps. Commencez (ou recommencez) à faire du footing ou de la marche.  Passez un week-end de wellness dans un hôtel de votre région (ceux pour lesquels cette idée va déjà trop loin, pourront commencer par une journée dans un parc aquatique). Laissez votre linge à repasser dormir dans son coin et donnez un coup de pouce à votre quotidien !

Au bureau : changez de paysage

Si déjà vous pensez avec aversion à votre bureau dès que votre réveil se met à sonner, vous ne pourrez avoir plaisir à remplir votre mission. Et pourtant, tout le monde sait que dans un environnement plaisant, le travail est doublement agréable.  Déplacez votre table de travail ou, si ceci ne peut se faire, accrochez de nouveaux tableaux, dessins ou photos aux murs ; emmenez d’autres objets personnels, un vase, des cache-pots pour vos plantes…

Et avant tout : faites entrer les couleurs dans vos fournitures de bureau. Classeurs, chemises, blocs-notes ou étiquettes diverses – les couleurs et motifs mettent fin à la monotonie du quotidien dans votre bureau. Allez déjeuner avec des collègues d’un autre service ou tout simplement une demi-heure plus tard à la cantine : vous serez étonné des entretiens intéressants qui se développeront ! Vous pouvez également, au lieu d’aller déjeuner, faire une promenade avec vos collègues de travail. Ou bien leur faire une surprise un jour en apportant des têtes au choco – et non le traditionnel gâteau – sans motif aucun.

Changez de perspective

Demandez à votre supérieur si vous pouvez faire partie de l’équipe traitant un projet venant de démarrer dans votre entreprise – même si ce projet ne fait pas partie de votre domaine de compétence. Il n’est pas rare qu’un « outsider » soulève des questions auxquelles les membres de l’équipe dédiée ne pensent pas parce que trop focalisés sur le sujet.

Demandez-vous s’il vous est possible de réorganiser l’un ou l’autre processus dans votre travail, de regrouper des tâches ou d’en déléguer. Mais attention : la question n’est pas de se débarrasser des travaux désagréables. Pour procéder à de profondes restructurations de votre propre poste de travail, vous devrez systématiquement tenir compte de vos collègues et surtout voir la question avec votre supérieur.

Plus de plaisir grâce à un poste ergonomique

Considérez votre poste de travail – non seulement le lieu lui-même, mais aussi le contenu de votre mission – en changeant de perspective et optimisez l’ergonomie : l’éclairage est-il optimisé ? Êtes-vous ébloui par le soleil ou la lumière ? Votre écran est-il placé à la bonne hauteur ? Comment est votre position assise ? Les classeurs dont vous avez le plus souvent besoin sont-ils justement placés sur l’étagère supérieure ce qui fait que vous devez monter sur un escabeau à chaque fois que vous devez en consulter un ?

Dans de nombreux cas, il suffit de procéder à quelques modifications seulement pour éviter les désagréables douleurs au niveau de la nuque ou les réverbérations de l’écran qui vous font plisser les yeux.  Un environnement de travail qui vous dérange ou vous agace, un taux d’humidité trop faible dans votre bureau, un manque chronique de place pour déposer les dossiers que vous traitez ou le bruit provenant du bureau voisin - tout ceci vous empêchera d’être décontracté et de vous concentrer - avec plaisir - sur votre travail.

Un peu de piment contre la tristesse du quotidien

S’engager sur de nouvelles voies ne veut pas dire fuir devant les réalités du quotidien : les repères sont importants dans la vie d’une personne. Cela signifie quitter le train-train quotidien, les sentiers battus, changer de perspective ou le sens de la marche – pas pour toujours, de temps en temps seulement – pour éviter que ne se développe une nouvelle routine. Pour se libérer des contraintes du quotidien, il faut de temps en temps sortir des ornières confortables que l’on aime et « assaisonner » votre vie – ajouter un peu de piment.


Conseils pour combattre la monotonie du quotidien du travail

N’attendez pas que « l’envie de travailler » se transforme en « envie de tout lâcher ». C’est MAINTENANT qu’il faut faire quelque chose pour combattre la routine et la tristesse du quotidien :

  • Ne vous asseyez pas toujours à la même place : à la cantine, dans le tram, une salle de réunion… Changer de place fait découvrir de nouveaux (petits) horizons.


  • Déplacez votre table de travail et positionnez-la par exemple près de la fenêtre. Accrochez de nouveaux tableaux, dessins ou photos aux murs.


  • Expérimentez de nouvelles techniques de travail.


  • Ne faites pas toujours la même chose pendant vos congés annuels : au lieu de l’habituel séjour à la plage ou dans le club de vacances, faites un cours de langues par exemple en Angleterre et réservez une chambre d’hôte dans une famille, ou bien  « troquez » la mer contre la montagne.


  • Proposez à votre supérieur de suivre avec toute l’équipe du service un stage de créativité ou de type « outdoor », c’est-à-dire intégrant des activités axées sur le développement de l’esprit d’équipe, la motivation, etc. C’est une expérience qui soude !


  • Profitez d’un samedi pour peindre les murs de votre bureau de votre couleur préférée (attention : demandez l’autorisation au préalable !).


  • Proposez dans votre entreprise qu’un kinésithérapeute fasse un passage dans les bureaux et donne des conseils en matière d’ergonomie.


  • Suggérez que l’on installe dans une salle dont personne ne se sert deux vélos d’intérieur (ergomètres) et quelques divans pour que les salariés puissent venir s’y ressourcer, par exemple pendant le break de midi. Le bien-être physique va de pair avec celui de « l’âme ».


  • Proposez à plusieurs de vos collègues, sans oublier ceux travaillant dans d’autres services, d’aller un soir ensemble au cinéma, visiter une exposition d’art, faire une randonnée ou un brunch…


  • Au lieu d’aller à la cantine, organisez avec vos collègues un « pique-nique » spontané dans la salle de réunion : à chacun d’apporter sa contribution, l’un une salade, l’autre le fromage…


  • Avec vos collègues, pratiquez une journée de jeûne - une fois n’est pas coutume ! Ou convenez avec eux de ne boire que des jus de fruits ou de ne manger que des fruits pendant toute une journée. Les courageux pourront en faire un régime d’une semaine…


  • Demandez-vous : qu’est-ce que j’aimais faire autrefois et que je ne fais plus, soi-disant « par manque de temps » ? Sortez vos anciens passe-temps des oubliettes.


  • Avec vos collègues, essayez un nouveau sport et expérimentez vos limites - en commun bien sûr.


  • Et finalement : organisez un circuit aérien au-dessus de votre région (à quatre, le prix est tout à fait abordable). A vol d’oiseau, tout est différent…

 

(Giselle Chaumien-Wetterauer, GCW Communications / photo: iQoncept, fotolia.com)

Giselle Chaumien-Wetterauer
a travaillé pendant près de 30 ans comme responsable de département dans l’industrie. Aujourd’hui, elle conseille les entreprises en matière de communication, elle travaille comme auteur, rédactrice et traductrice dans des secteurs privilégiés et elle accompagne les jeunes sur la voie dans l'autonomie professionnelle et la création d’entreprise.