Du groupe à l’équipe : la petite différence

Du groupe à l’équipe : la petite différence

Du groupe à l’équipe : la petite différence

Que ce soit seul ou sous forme de locution nominale, c’est un terme que l’on rencontre fréquemment dans les offres d’emploi et les entretiens d’embauche : équipe, esprit d’équipe, travail en équipe, etc. Mais de quoi s’agit-il ?



Les définitions du mot "équipe" sont nombreuses, elles ont cependant toutes un dénominateur commun : un groupe de personnes travaillant ensemble mérite le qualificatif "équipe" lorsqu’un certain nombre de critères sont remplis : la définition  d’objectifs communs, une performance focalisée sur le résultat, un sentiment d’appartenance à une entité commune et les relations interpersonnelles, le tout sous la tutelle d’un responsable d’équipe.

Objectifs

Le dicton est bien connu : on ne peut pas courir plusieurs lièvres à la fois. Il en est de même pour une équipe : un trop grand nombre d’objectifs fait que les membres de l’équipe dissipent leurs forces sans être suffisamment efficaces. Ils pédalent au pied de la montagne d’objectifs et n’arrivent à avancer que difficilement, voire pas du tout. Pour être performante et pouvoir atteindre le résultat visé, l’équipe ne doit pas définir plus d’un ou deux objectifs clés.

Mais attention : pas "sur ordre du capitaine" ! Il est préférable d’élaborer et de définir les objectifs … en équipe, évidemment ! Ceux-ci doivent être partagés par l’ensemble des membres de l’équipe ; chacun d’eux doit se les approprier et les considérer comme judicieux. Un objectif peut certes être ambitieux, il doit néanmoins rester réaliste. L’idéal est de fixer des objectifs intermédiaires, des étapes qui montrent à l’équipe qu’elle est sur la bonne voie.

Football, hockey, etc.

Les sports d’équipe illustrent parfaitement ce qui distingue le groupe de l’équipe. Il va de soi que chacun des joueurs connaît bien l’objectif visé et qu’il veut l’atteindre. Mais si chacun n’a qu’une chose en tête, à savoir de marquer le but pour se mettre en avant, il est très probable que cela ne mène à rien – au pire à un but dans le propre camp !

Toutefois, si les joueurs forment une véritable équipe, que chacun d’eux observe avec attention la position stratégique de ses coéquipiers pour faire passer le ballon au bon moment à celui qui est le mieux positionné et éviter de le laisser au camp adverse, si jouer ENSEMBLE est plus important que le palmarès individuel et qu’en plus, le capitaine a les rênes bien en main, alors  le succès est pratiquement garanti, sachant que dans le sport, une portion de chance ne doit pas manquer.

Règles du jeu

Que ce soit dans le jeu, le sport ou toute autre activité de la vie : rien ne fonctionne sans règles du jeu. Il en est de même pour une équipe dans l’entreprise : des règles du jeu clairement définies, partagées par tous les membres de l’équipe, permettent de coopérer sans stress – des règles du jeu qui, dans le cas idéal, ont été élaborées … en équipe, bien sûr !

Important : Toutes les questions concernant le rôle du "chef d’équipe", l’organisation et les méthodes de travail, le contrôle, la répartition des tâches, etc., doivent être réglées en amont – et sans équivoque. C’est la seule façon d’assurer qu’une véritable équipe travaille dans une démarche commune pour atteindre le but fixé.

Dynamique d’équipe

La réalisation des objectifs intermédiaires donne de nouvelles impulsions et la satisfaction d’avoir passé un jalon a des répercussions positives sur l’ambiance au sein de l’équipe. Inversement, les échecs ou évolutions défavorables dans la résolution des problèmes détériorent le climat, une situation qui nécessite impérativement l’intervention du responsable d’équipe – sinon, le climat positif fait place à la frustration.

La bonne qualité des relations interpersonnelles est l’une des caractéristiques majeures d’une équipe. Les relations socio-émotionnelles des membres entre eux, le soutien, l’encouragement et la reconnaissance réciproques assurent un climat de confiance propice à l’obtention efficace de résultats.

Gestion d’équipe adéquate

Comme le barreur en aviron, le responsable de l’équipe doit en quelque sorte "piloter l’embarcation", donc guider et orienter ses équipiers. Il leur communique les résultats intermédiaires et leur dit s’ils sont sur la bonne voie. Il les motive et leur donne le rythme pour qu’ils augmentent leurs performances.

Les objectifs pourront être réalisés si le manager, le responsable de l’équipe, réussit à activer, voire dynamiser l’efficacité, la performance et la créativité dans son équipe et à assurer ainsi le plaisir du travail commun. Il est important qu’il crée un climat de confiance et qu’il mette en place une communication positive, ouverte et ciblée. Il encourage la prise de décision et l’avancement dans le traitement des tâches à exécuter, initie ses équipiers à agir de façon responsable, mais aussi à se rendre compte du moment où ils atteignent les limites de leur autonomie d’action.

TEAM (anglais pour "équipe") : la force du "team" fait la force de ses équipiers

Target - objectif
1-2 objectifs clés réalistes, élaborés en commun, partagés et considérés comme judicieux par tous les équipiers – pour un engagement commun

Entire - entité
Les équipiers forment une entité qui tend vers un objectif commun. Les points forts de chaque équipier se complètent et permettent de réaliser des synergies.

Achievement - accomplissement, performance, résultat
Le résultat à atteindre, y compris les étapes intermédiaires, les ressources et le calendrier, est clairement défini. La réalisation de la performance visée dynamise l’élan de l’équipe.

Management - gestion
Le responsable de l’équipe, le manager, "pilote" et gère, c’est-à-dire qu’il guide, oriente et coordonne. Il encourage la prise de décision et l’avancement dans le traitement des tâches à exécuter.

(Le principe du TEAM - © GCW Communications)

(Giselle Chaumien-Wetterauer, GCW Communications / Photo : Nyul)

Giselle Chaumien-Wetterauer
a travaillé pendant près de 30 ans comme responsable de département dans l´industrie. Aujourd'hui, elle conseille les entreprises en matière de communication, elle travaille comme auteur, rédactrice et traductrice dans des secteurs privilégiés et elle accompagne les jeunes sur la voie dans l'autonomie professionnelle et la création d'entreprise.